Shakespeare et la musique / Henry Purcell revisite le théâtre

Shakespeare et la musique / Henry Purcell revisite le théâtre © © National Portrait Gallery, London

« Une tragédie mixée avec un opéra ou un drame écrit en vers blancs, orné de scènes, machines, chansons et danses : de sorte que la fable est entièrement parlée et jouée par les meilleurs comédien...

« Une tragédie mixée avec un opéra ou un drame écrit en vers blancs, orné de scènes, machines, chansons et danses : de sorte que la fable est entièrement parlée et jouée par les meilleurs comédiens ; l’autre partie de la réjouissance devant être représentée par les chanteurs et danseurs. On ne peut pas parler de pièce parce que l’action est supposée être dirigée par des esprits surnaturels ou magiques, non plus d’opéra parce que l’histoire n’est pas chantée », confiait le célèbre librettiste Dryden en relatant sa conception de l’opéra en Angleterre. Si l’histoire de l’opéra anglais tire ses origines du masque (ou ballet de cour), la tentation d’introduire un opéra à l’imitation des Italiens ou des Français n’avait guère trouvé d’expression acceptable chez les Britanniques, férus de théâtre dont ils avaient été privés entre 1642 et 1660, du fait de la guerre civile et de la politique du Commonwealth. La restauration de Charles II allait redonner toutes ses lettres de noblesses aux anciennes pièces, déjà truffées de musique. Un nouveau genre naissait, le « semi-opéra » magnifié par la plume chargée d’expression de Purcell, et paré de l’héritage shakespearien tant dans l’esprit que dans la lettre.

Après des études musicales au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans les classes d’analyses, d’histoire de la musique et d’esthétique où elle obtient ses prix, Pascale Saint-André a co-produit des émissions Radiophoniques tels « Des mots et des notes » et « Euphonia » (France-Musique et France-Culture) et a collaboré à différentes firmes et revues (Deutsche Grammophon, Musical, le Monde de la musique...). Elle a publié de nombreuses études et analyses dans le Guide de la Mélodie et du Lied (Fayard) et autour de l’opéra pour L’Avant-Scène Opéra (Ravel, L’Enfant et les sortilèges…) et les Editions Fayard (Verdi, La Traviata ; Wagner, Lohengrin…). Son activité de musicologue l’a aussi conduite à se spécialiser dans le Baroque anglais. Depuis 1993, elle travaille à la Cité de la musique puis à la Philharmonie de Paris où elle est aujourd’hui responsable des Avant-concerts et du Collège.

TOUT PUBLIC
Comédie ou tragédie, le génie dramatique de William Shakespeare s’offre en source d’inspiration inestimable pour les musiciens : restauration nationale pour les Anglais, enchantements oniriques ou historiques pour les romantiques, cruautés et mises en abîme pour les modernes. Le jeu du théâtre dans le théâtre traverse les siècles et se révèle le miroir du monde.

Lieu : Salle de conférence - Philharmonie


12-10-2017 de 15:00 à 17:00

  • Tarif unique : 10 EUR

Application mobile en partenariat avec Make me Droid, le créateur d'applications Android/IOS en ligne.