Un salon fantastique / Jean-François Heisser – Marie-Joseph Jude – Berlioz, Liszt

Deux monuments du romantisme joués sur un instrument hors du commun et dans des transcriptions audacieuses. Un tour de force qui nous révèle des aspects cachés de Berlioz  et  Liszt, créateurs si ...

Deux monuments du romantisme joués sur un instrument hors du commun et dans des transcriptions audacieuses. Un tour de force qui nous révèle des aspects cachés de Berlioz  et  Liszt, créateurs si intimement liés.

Œuvre pleine des couleurs, des visions et des fureurs de l’orchestre, la Symphonique fantastique fut pourtant d’abord connue dans sa version pour piano, signée Liszt, qui en restitue admirablement le relief. La transcription de Jean-François Heisser s’inscrit dans cette lignée. Plus étonnante encore, la version pour deux pianos réalisée par Saint-Saëns de l’immense Sonate de Liszt. Un tour de force quand on connaît le rubato, les inflexions que nécessite l’œuvre originale, pour piano solo. La dimension orchestrale de la partition y apparaît au grand jour. Marie-Josèphe Jude et Jean-François Heisser touchent un joyau des collections du Musée de la musique, un piano vis-à-vis Pleyel de 1928 : deux instruments en un, en quelque sorte.


Lieu : Amphithéâtre - Cité de la musique


12-01-2019 de 18:00 à 20:00

  • Tarif unique : 32 EUR

Application mobile en partenariat avec Make me Droid, le créateur d'applications Android/IOS en ligne.