Correspondances / Ensemble TM+ – Laurent Cuniot – Sylvia Vadimova – Marc Desmons – Feldman, Caplet, Pesson

Si l’alto de Feldman se situe à la limite du silence, celui de Pesson devient un héros inspiré d’Harold en Italie de Berlioz, tandis que Caplet accomplit le rêve de Debussy : celui d’une adaptatio...

Si l’alto de Feldman se situe à la limite du silence, celui de Pesson devient un héros inspiré d’Harold en Italie de Berlioz, tandis que Caplet accomplit le rêve de Debussy : celui d’une adaptation d’Edgar Poe.

Créé en 1970 à Rome, The Viola in My Life II de Morton Feldman est une pièce dégageant un sentiment d’extrême quiétude, à la limite du silence. André Caplet, connu pour avoir orchestré et transcrit de nombreuses œuvres de Debussy, a écrit avec son Conte fantastique (d’après Le Masque de la mort rouge) l’adaptation d’Edgar Poe que son ami n’aura jamais pu mener à bien (Le Diable dans le beffroi et La Chute de la maison Usher demeurent à l’état d’esquisses ou inachevés). L’œuvre de Gérard Pesson s’inspire d’Harold en Italie de Berlioz. « J’ai voulu ici détailler la notion de champ que Berlioz manie de façon véritablement pré-cinématographique. Panorama, particolari e licenza est, en ce sens, une sorte de making-of de ce modèle génial », explique le compositeur.

Lieu : Le Studio - Philharmonie


12-01-2019 de 18:30 à 20:30

  • Tarif unique : 18 EUR

Application mobile en partenariat avec Make me Droid, le créateur d'applications Android/IOS en ligne.