Une femme disparaît

Une femme disparaît © Une femme disparaît
  • Caroline Martel
  • Elisa Giardina Papa
  • Clotilde Chevet
17-03-2019
  • 4 EUR
  • 6 EUR

Une projection et une table ronde reviennent sur l’histoire de l’invisibilisation des femmes dans le secteur de l'informatique.

- Une femme disparaît : des "demoiselles du téléphone" aux assistantes personnelles -

Tandis que les femmes désertent les métiers de l’informatique, leur voix devient omniprésente sous la forme servile des assistantes numériques. Elles se prénomment Siri, Alexa, Cortana, Tay, Xiaoice. Leur voix est devenue omniprésente dans les foyers comme dans les smartphones, tel un écho lointain et fantomatique des opératrices de téléphonie. Ces avatars genrés, bon(ne)s à tout faire, secrétaires de poches perpétuent une image stéréotypée de la femme qui serait plus apte par nature au travail de service et au travail émotionnel.

Le travail des femmes dans le numérique est de plus en plus invisibilisé : cantonnées dans le pink ghetto de travailleuses des réseaux sociaux, agents de nettoyage du web (dont elles modèrent les contenus) ou turcs mécaniques délocalisés entraînant les intelligences artificielles. Cette table ronde se plonge dans cette histoire longue et s’intéresse à la persistance de certains motifs.


17-03-2019 de 15:00 à 17:00

  • Tarif adhérent : 4 EUR
  • Tarif plein : 6 EUR

3 bis Rue Papin
75003 Paris
France

0
Application mobile en partenariat avec Make me Droid, le créateur d'applications Android/IOS en ligne.