Nawel Ben Kraiem : nouveau conte urbain « Majnoun »

Nawel Ben Kraiem

Nawel Ben Kraiem c’est d’abord une présence, une voix grave au grain atypique et sensuel

Nawel Ben Kraiem, c’est d’abord une présence, avec une voix grave au grain atypique et sensuel, qui nous retient ou que l’on retient, sur une Pop Urbaine où différentes langues se fondent et se confondent avec énergie, profondeur et poésie. Son premier album est en route mais avant même sa sortie Nawel a suscité la curiosité de plus de quinze pays du monde dans différents continents ( Moyen Orient, Maghreb, Amérique du Nord et Europe ) dans lesquels elle s’est produite en développant un territoire musical actuel et singulier avec des premières parties d’icônes internationales telles que Natasha Atlas ou Susheela Raman et des collaborations avec des artistes comme Christophe ou encore le cinéaste Tony Gatlif, jouant et chantant dans le film « Indignados » sorti en 2012. Elle a également participé à de nombreuses initiatives collectives comme le projet de sensibilisation au vote en Tunisie du collectif dʼartistes tunisiens « enti essout » dont la médiatisation a dépassé les frontières tunisiennes, ainsi que la compilation de la fédération allemande MICT « la Tunisie vote », ou encore en offrant un de ses titres pour une campagne de sensibilisation à lʼégalité homme-femme à travers l’association uni-vers-elles.

Franco-tunisienne, Nawel Ben Kraiem arrive en France à l’âge de 16 ans et multiplie les collaborations en commençant un parcours d’autodidacte en tant que chanteuse auteur compositeur à 19 ans : elle écume les petites scènes et tremplins parisiens et sort un disque avec son premier groupe Cirrus (iris music/ harmonium muni) à 21 ans, pour lequel elle obtient le prix découverte Monte Carlo Doualiya, décerné par RMC et RFI en 2009, puis chante durant un an avec le groupe Orange Blossom (Bonzai music/ EMI), travaille sur la B.O du film « Yasmine et la Revolution » de Karin Albou en 2O11, avec lequel elle est invitée à Cannes par la SACEM dans le cadre des « jeunes talents cannes » puis collabore avec Tony Gatlif sur la musique de son film « Indignados » en 2012 jouant et chantant dans son film, et travaille en 2015 sur la musique du court métrage «Voiler la face » d’Ibtissem Guerda. Nawel Ben Kraiem a été lauréate du prix « découverte RMC » en 2009 et finaliste de l’émission « music explorer » sur FRANCE O en 2014. Son nouvel EP « Navigue », repéré par Pascal Obispo et produit par Pierre Jaconelli est sorti le 20 mai 2016.

« Majnoun » (qui signifie « fou ») petit conte urbain poétique et décalé nous parle d’amour passionnel et d’enfermement dans un sentiment et dans un espace urbain sans échappées belles.  Un cœur blessé et prisonnier, mais vivant et fou d’amour.. en quête de délivrance..

Photo : by Cyrille Choupas

Interwiew, Rencontre avec Nawel

leave a reply

Application mobile en partenariat avec Make me Droid, le créateur d'applications Android/IOS en ligne.

Pin It on Pinterest

Shares
Share This